Un souper chez Mei

 

En 2015, j’ai passé quelques jours dans le village de Ping’an dans le comté de Longsheng, à 100 km au nord de Guilin. Ce village, connue pour ses terrasses de riz, est habité entre autres par la minorité Zhuang.

Mei est une jeune femme issue de cette minorité avec laquelle je me suis nouée d’amitié suite à une conversation alors que l’on attendait tous les deux que l’orage passe son chemin. Lui expliquant que je suis photographe et que je cherchais des sujets hors des circuits touristiques ordinaires, elle m’invita tout simplement à passer la soirée et à partager le repas dans la maison familiale avec tout son clan. Elle m’avertit que personne ne parlait anglais. Mais puis-je prendre des photos? Mais bien sur, me dit-elle. D’ailleurs, tu es le premier « laowai » qui entrera dans notre famille.

 

En 2015, j’ai passé quelques jours dans le village de Ping’an dans le comté de Longsheng, à 100 km au nord de Guilin. Ce village, connue pour ses terrasses de riz, est habité entre autres par la minorité Zhuang.

Mei est une jeune femme issue de cette minorité avec laquelle je me suis nouée d’amitié suite à une conversation alors que l’on attendait tous les deux que l’orage passe son chemin. Lui expliquant que je suis photographe et que je cherchais des sujets hors des circuits touristiques ordinaires, elle m’invita tout simplement à passer la soirée et à partager le repas dans la maison familiale avec tout son clan. Elle m’avertit que personne ne parlait anglais. Mais puis-je prendre des photos? Mais bien sur, me dit-elle. D’ailleurs, tu es le premier « laowai » qui entrera dans notre famille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*