Études confinées

Cette interminable pandémie est vraiment en train de me rendre dingue. Je sais que je ne suis pas le seul. J’ai pris l’habitude ces dernières années d’avoir des projets, en Chine, ou je me déplace constamment et ou mon cerveau est toujours sollicité avec de nouvelles découvertes, de nouveaux paysagesMais comme plusieurs, je dois prendre mon mal en patience et pour rester sain d’esprit, en plus de differents petits contrats que j’ai, je me donne des projets. Productions de vidéos, de livres et aussi des expérimentations en photographie. En fait, depuis le début de cette peste, je n, ai pratiquement photographié qu’en argentique. J’ai le temps de faire les photos. J’ai le temps de les développer.

Ces derniers mois, j’ai donc commencé une série que j’appelle “études confinées”. C’est assez simple. Après une petite promenade je ramasse des branches ou des fleurs séchées par les rigueurs de l’hiver, je fais des photos avec ma caméra 4X5, une Graphic View. Toujours le même film, du Ilford HP5 plus. Même lumière. Même développement. Avec comme résultat cette série: